SCOUTING

 

LIEGE

by Didier VERVAEREN Creative director & Curator, Stylist

SOUTHWARD

Pour moi, il y a déjà à Liège un côté sud. C’est une ville tournée vers l’Italie. D’ailleurs, on voit beaucoup de fontaines, beaucoup de points d’eau et de l’eau qui ruisselle.       

 

AQUATIC

En tout cas fluviale et, comme toutes ces villes traversées par un fleuve, comme Paris, Berlin ou Londres, il y a une magie autour de cette vie aquatique. En plus qui dit fleuve dit ponts et les ponts c’est (presque) toujours beau. Et puis, il y a les péniches et le charme qui se dégage de ces maisons flottantes.    

 

QUEER Les gens de Liège sont très accueillants. Ils sont festifs et tout cela donne à la ville un côté «bonne humeur». On ne se prend pas au sérieux, on rit beaucoup et l’on fait avec plaisir des soirées. Tout cela est aussi lié à l’accent si amusant et aux mots particuliers qui font partie du patrimoine liégeois. Je trouve tout cela drôle, très drôle.      

 

CREATIVE

On sent à Liège un foisonnement créatif et, comme les gens ont l’habitude de faire avec les moyens du bord, cela a beaucoup de charme. On voit des projets authentiques, plus humains. On sent qu’il y a du contenu. Je signalerai la galerie Les Drapiers par exemple. 

 

CHANGING

 Depuis qu’a été inauguré la gare de Liège (oeuvre de Calatrava) la morphologie de la ville a changé. La ville qui se languissait depuis des décennies a trouvé un nouvel élan et du coup plein de projets ont vu le jour. Il faut dire aussi que les travaux de la place Saint-Lambert sont enfin finis.      

TO DO

SE PROMENER: La ville se prête à la promenade. Tout le long de la Meuse. Tout le quartier du parc de la Boverie.  Là où trois époques se superposent avec l’ancien Musée des Beaux-Arts (seul vestige de l’Exposition Universelle de 1905). Nouveau musée de la Boverie (annexe en verre de Rudy Riccioti), http://www.laboverie.com/ et le bâtiment «nautique» très années 30, le palais des Congrés (1958) et finalement «La Belle Liégeoise» le pont (passerelle) piétonnier. 


TOUJOURS SE PROMENER: Autour de la Place Saint-Lambert ce sont pleins de petits quartiers qui se sont développés, adaptés, piétonnisés sans que cela ne devienne «une usine à gaz». J’estime que le patrimoine de la ville qui, ne l’oublions pas, a été une capitale se mélange très bien avec l’aspect contemporain.  

                
OUTREMEUSE: C’est le quartier liégeois (festif) par excellence. On traverse la passerelle Saucy et on entre dans le Liège de toujours. Plein de petits restaurants (le très libanais Cazza Mezze par exemple, de bars, cultes (le Lion sans voile, le Randaxhe) ou non…                                                                                

 

FRENCHIE:

Avec le 14 Juillet: Anecdotique mais étonnant. A Liège on fête le 14 juillet. (Le 21 aussi!).                                                                                 
Dans le DESORDRE: Je citerai le marché de la Batte, le restaurant Lequet, le café chantant «les Olivettes»  mais aussi le Musée Curtius (art religieux, art mosan, musée d’armes et musée du verre) avec une bonne brasserie éponyme (et proximité des escaliers de Bueren). http://www.lacurtius.com/ Les Coteaux de la Citadelle http://www.belgique-tourisme.be/informations/attractions-touristiques-liege-coteaux-de-la-citadelle-de-liege/fr/V/30286.html  et http://www.lanocturnedescoteaux.eu/                                                                         

 

CAPITALE: Le fait que la ville ait été la capitale des Princes-Evêques a pour conséquence que l’architecture y est importante et que nombre de bâtiments illustrent des quartiers, ponctuent un parcours: le Palais bien sûr, l’Opéra (rénové) http://www.operaliege.be/fr, la Basilique … Personnellement je suis d’ailleurs plus touché par des bâtiments anciens que par des gestes architecturaux même si dans le cas de Liège ils ont été plutôt réussis.   

©2020 JPMDR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon