TO DO

SLEEPING

 

J’ai logé au Grand Hôtel. Déco Garcia. Murs carton-pâte. Ensemble agréable. Sinon l’hôtel de Séze ou l’hôtel des Quinconces: petit hôtel à l’esprit sino européen. 6/10.

EATING:

 

Pour les gastronomes: le Gordon Ramsey (dans le Grand Hôtel), le Saint James, le Chapon fin (très joli décor). Brasserie: le 4éme Mur (dans l’Opéra) (accueil peu agréable, pas très propre mais à la mode). Pour un budget serré, l’Entrecôte. 7/10.

TERRASSE

 

Enormément de terrasses. Agréable.

VISITING 

 

Je conseille un tour en bus découvert. Une petite heure et un aperçu de la ville. 7/1

On peut y louer des vélos et des sedgeways sur place pour faire des tours sur les pistes de l’aéroport, très cool!

SHOPPING

Il y a tout mais rien de particulier. Si! Librairie MOLLAT et un magasin bio amusant qui propose tous les ingrédients pour un menu. 

BRIDGE

 

La Garonne borde la ville mais traverser les ponts vaut la peine. En vélo bien sûr!   

SPORTIVE

Beaucoup de jeunesse et beaucoup de sports! Et beaucoup de belles personnes. 

BéMOL

 

Pas pour moi mais pour les bordelais. L’arrivée du TGV depuis juillet fait déjà grincer des dents. On sent que l’on est dans une ville de province et que des qu’il y a un peu plus de monde qu’à l’accoutumée il y a un stress. 

DARWIN

 

C’est le quartier émergent. La ville coincée par la Garonne essaye de s’étendre de l’autre côté de la rive. Un quartier nouveau a émergé: Darwin. Des terrasses, du sport, des murs peints, de l’énergie, de la modernité, une belle promesse pour l’avenir. 8/10.

MERIADECK

 

Quartier des années 70-80. Le maire de l’époque a fait raser tout un ancien quartier délabré, tout comme l’actuel a rénové les quais des Chartrons avec son miroir d’eau. Mériadeck n’est peut-être pas réellement beau mais est clean et intéressant. 

OUTSIDE: OYSTERS ARE NATURALLY CHIC by Philip Morgan Videaste

 

CHIC:

Petit  village de pécheurs au XIXème siècle,  le Cap Ferret a gardé son côté sauvage et simple en dépit de sa vogue auprès des bordelais et parisiens venus s’afficher au côté de «stars aux petits mouchoirs» habituées de la presqu’île. Ses perspectives sur le Bassin d’Arcachon, les pinasses et la fameuse dune du Pilat sont uniques et d’autant plus appréciables en périodes creuses.


NATURAL:

 

le Cap garde néanmoins un coté pieds dans l’eau et bon enfant. On apprécie les longues balades à vélos au milieu des pins ou à pieds le long des immenses plages qui s’étendent à perte de vue côté océan. N’oubliez pas de vous arrêter ensuite chez Fredelian autour d’un café accompagné d’un délicieux cannelé pour scruter les passants se rendant au marché.


OYSTERS:

 

C’est bien sûr le must du bassin. L’endroit le plus en vue et probablement le restaurant chez Hortense mais je vous recommanderais davantage sa nouvelle déclinaison « apéro » moins éloignée et dotée d’une vue imprenable le bassin: la cabane d’Hortense. 

©2020 JPMDR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon