BORDERS

A 15 km de la ville d'Amritsar dans le Punjab, le poste-frontière de Wagah Atari est le seul qui soit tous les jours ouvert, qu'elle que soit la situation entre le Pakistan et l'Inde. Chaque soir, les garde-frontières des deux pays y donnent une parade dans de magnifiques costumes où ils miment le combat entre leurs nations. Cette cérémonie rassemble des milliers d’indiens d’un côté qui viennent d’installer dans les gradins prévus à cet effet avec boissons et pop-corn, et des milliers de pakistanais de l’autre. A la fin de la cérémonie les portes se referment, la foule se disperse. Intéressant. 6/10. 

PEOPLE

Encore une fois ce sont les gens qui sont intéressants: calmes st sympathiques, allurés et ouverts. 10/10.

TEMPLE

(Harmandir Sâhib): Posé sur l’eau, ce gros gâteau doré est le monument le plus sacré de la religion sikh. Construit au XVIIe siècle par un des grands «gurus» sikh, sa partie haute est recouverte de feuilles d’or. Il rassemble aussi quotidiennement des milliers de fidèles toujours dans le calme la couleur la réserve. Très beau. 10/10. 

CHARITY

C’est dans ce contexte que sont préparés et servis chaque jour environ  dix mille repas aux nécessiteux. On peut voir tout le repas depuis sa préparation jusqu’au nettoyage et ce toujours dans le calme et l’efficacité et bien sûr la dignité. 10/10.

STRAPS

Curieux de se mêler encore plus à la vraie vie je me suis égaré dans la ville aux confins du Grand Bazar. Dans une échoppe j’ai rencontré un monsieur charmant qui vendait des sommiers fait de bandes très colorées. Bien sûr j’ai voulu acquérir, pour mes collages,  quelques mètres de chaque. Il a gentiment coupé ce que je voulais, m’a offert du thé et j’ai dû insister pour payer. Je suis certain qu’il ne m’a pas compté une roupie de trop. 

©2020 JPMDR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon