TO DO

SLEEPING:

 

Il y a quelques hôtels dont le Peponi, raisonnablement luxueux et aussi en face sur une autre ile à cinq minutes de bateau le Majilis qui est davantage un «resort» de luxe dédié au calme et à l’isolement. J’ai logé chez des amis qui m’ont prêté leur maison et c’est la meilleure solution selon moi. On, peut bien évidemment louer aussi. 

FOOD:

 

Les restaurants sont délicieux et notamment le Kijhani ainsi que le Majilis et le Peponi déjà cités. Plus loin à l’autre bout de l’ile de Manda, sur laquelle se trouve Lamu, le Manda Bay très bel hôtel mais repas très simples. Il faut compter deux heures de marche sur la plage pour y aller mais on peut bien sûr l’atteindre en bateau?

ACTIVITIES:

 

Nager, faire du bateau, de la planche à voile ou du kite. Regarder les ânes, discuter avec les Masai, boire des cafés et des verres au Peponi,  allaer à Lamu, Visiter le village des Louaus qui sont une petite communauté qui fabrique des briques à partir des fossiles de coraux (y aller en bateau et apporter des bonbons pour les enfants). Mais aussi aller voir les dauphins surtout au moment de Noël à Kinika une micro ile où vous verrez également de très beaux poissons.

PLAY: 

 

A Robinson Crusoe en allant à Kiwayu à une heure et demie en speed boat rapide. L’endroit a eu son heure de gloire et peut avoir un certain charme auquel je n’ai pas été sensible. L’eau est assez belle et si l’on s’y sent bien on peut y passer la nuit. A mon avis une nuit suffit.

MASSAGE:

Avec Makiko une japonaise +254 722 669 950. 

SHOPPING:

 

Un achat de base sera le kikkoy genre de paréo en coton ou soie qui n’est pas de la soie mais qui est très joli. Le Peponi a une boutique mais le MUST ce sont les Masai qui occupent une petite partie de la promenade en bord de mer et qui auront à cœur de vous faire acheter leurs bijoux très jolis d’ailleurs. Les Masai de plus sont très amusants et assez spirituels. Ils sont par ailleurs très fiers et superbement habillés de rouge et de bijoux.   

ENJOY:

 

D’une certaine langueur, d’une sophistication certaine, d’un charme à la Somerset Maugham, du plaisir retrouvé de saluer toute personne que l’on croise, d’apprendre quelques mots de swahili, de surprise comme cette éclosion soudaine de mini tortues de mer qui ont dévalé la dune pour atteindre l’Océan dans lequel elles se sont fondues en quelques instants, de jouer avec de petits crabes transparents qui une fois apprivoisés vous regardent de leurs grands yeux verts et qui finalement sont très attachants.  

©2020 JPMDR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon