TO DO

 

Foreword

Il y a mille guides et mille conseils à propos de Venise. Le mien est d’y aller au moment de la Biennale d’Art Contemporain (en gros de début mai à fin novembre). Cela vous permettra de découvrir la ville avec et sans touristes, de profiter de l’atmosphère si particulière de la Biennale et de découvrir mille lieux dans Venise où se passent des événements liés à la Biennale. 

 

 

 

Sleeping

 

Mille hôtels bien sûr! Le Danieli (parties communes splendides, terrasse magnifique, bien situé, personnel à l’amabilité variable) 7/10, le Bauer (beau, bien situé) 7/10, le Flora mon coup de cœur: tenu par une famille, prix raisonnables, personnel attentionné, bien situé)  9/10. Sinon au Lido L’Excelsior Exceptionnel.

 

 

Eating

Bon! Rien de si génial: peut être le risotto du Harry’s Bar, la Taverna La Fenice, si vous allez à l’opéra, et ici et là des endroits tout à fait corrects. 

Shopping

 

Il y a tout: Prada, Vuitton, Chanel, Hermès etc (ce qui n’est pas désagréable quand il pleut) et aussi mille boutiques de souvenirs (Oups!). Entre nous je n’adore plus le pont du Rialto. 

Lido

 J’ai souvent séjourné au Lido et je continue à aller à l’Excelsior. Auparavant à l’Hôtel des Bains (Mort à Venise) (malheureusement fermé pour être transformé en immeuble d’appartements) sinon le «Grande Albergo Ausonia Hungaria» a du charme (belle façade). Le Lido est à deux stations de vaporetto de la Biennale et vous permet de vivre une vie moins immergée dans le tourisme, qu’il soit de luxe ou de masse, et de côtoyer de vrais vénitiens. Vous apprécierez quelques restaurants sympathiques (trattoria Favorita, trattoria Andri), la plage et la possibilité de louer des vélos (gran viale Elisabetta). 8/10. 

 

 

 

Biennale

 

La Biennale d’Art Contemporain a été créé en 1895. Elle en est aujourd’hui à sa 58éme édition. Originalement concentrée dans les Giardini où se trouvent encore les pavillons nationaux (Le pavillon de la Belgique fut le premier en 1907) elle s’est étendue tout d’abord à l’Arsenale qui abrite artistes indépendants et pavillons nationaux et puis elle s’est répandue dans toute la ville. Chaque Biennale a un thème et propose d’observer la relation entre l’art et le développement de la réalité humaine, les forces sociales, politiques… Toujours extrêmement intéressant et parfois angoissant ou exaltant. 10/10.

Out of Venice

 

Une visite des souffleries de verre de Murano vaut tout de même la peine! On voit des verres d’une telle finesse qu’il ne se brise pas en tombant! Et l’ile de Torcello par beau temps (et d’un coup de Riva) est un délice. Prévoir un pique-nique ou réserver à la Locanda Cipriani.  

©2020 JPMDR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon